Le 14ème baromètre des flottes de véhicules d’entreprises de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise[1] révèle, qu’en Europe, 44% des entreprises ont déjà ou souhaiteraient mettre à disposition de leurs salariés des véhicules à énergies alternatives.
voiture-electrique-entreprise

Des voitures électriques pour votre entreprise : un choix de mobilité durable 

Selon le 14ème baromètre des flottes de véhicules d’entreprises mené par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, 41% des entreprises françaises affirmaient vouloir s’équiper de bornes de recharge pour leurs salariés. Un chiffre encourageant pour le futur de la mobilité, légèrement sous la moyenne européenne (44%) des entreprises souhaitant mettre à disposition des véhicules à énergies alternatives pour leurs salariés. Sans opinion sur la question ? Sachez que la réglementation française compte plusieurs mesures incitatives pour les entreprises qui voudraient passer le pas. 

L’Etat soutient les entreprises pour une mobilité électrique 

Les gestionnaires de flotte d’entreprise sont de plus en plus nombreux à envisager d’intégrer des véhicules électriques avec des dispositions fiscales particulièrement incitatives. L’autonomie des modèles électriques correspondant le plus souvent aux usages et besoins quotidiens des entreprises. 

Le nouveau plan de mobilité en vigueur pour les entreprises (ancien plan de déplacement entreprise) les amène à repenser les modes de déplacement de leurs salariés. Visant à optimiser les déplacements des salariés tout en diminuant les émissions polluantes et réduire le trafic routier, le Plan de Mobilité est depuis le 1er janvier 2018 une obligation pour les entreprises de plus de 100 salariés. 

Le projet de loi mobilités : des solutions pour tous les professionnels 

Avec des trajets professionnels et domicile-travail représentant 30 % des déplacements en France, le gouvernement compte bien solliciter d’avantage les entreprises pour rejeter toujours moins d’émissions de CO2. Parmi les mesures clés portées par Elisabeth Borne et le Ministère de la transition écologique et solidaire, certaines viennent conforter le souhait des entreprises souhaitant passer le pas de la mobilité douce : 

  • Mise en place de solutions alternatives à la voiture individuelle sur l’ensemble des territoires,
  • Déploiement de zones à faibles émissions pour lutter contre la pollution de l’air dans certaines villes,
  • Construction de plans visant à développer le covoiturage, tripler les déplacements actuels à vélo d’ici 2024
  • Proposer dès 2020 des navettes autonomes en circulation
  • Faciliter l’adoption de la voiture électrique au travers de bornes de recharge

Au-delà de ces aspirations, l’Etat compte miser sur le développement de l’offre de recharge pour voiture électrique sur le lieu de travail, pour ne plus considérer la recharge comme un avantage fiscalisable, mais plutôt comme un service offert gratuitement aux salariés.

Intéressé par l’installation de borne de recharge pour votre entreprise ? 

Bénéficiez d’un accompagnement simplifié pour construire le service dont vous avez besoin avec IZIVIA. Pour en savoir rendez-vous sur notre page d’offre pour l’installation de bornes de recharge pour votre entreprise. 

[1] Réalisée dans 12 pays européens, l’étude a sondé 3 718 entreprises pour connaitre l’équipement de leurs flottes et leurs intentions d’achat en matière de véhicules écologiques. Réalisé par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise en partenariat avec l’institut CSA. Juillet 2018. 

Ce contenu vous a-t-il été utile ?